Véhicules équipés de films pour vitrage = moins de CO2

La consommation automobile est un enjeu majeur au niveau de l’environnement
et de l’émission de CO2. Dès lors il est important de délester la consommation automobile.
Les films pour vitrages (technologie issue de la NASA) contribuent à la diminution des consommations.
En effet :

  • Les véhicules sont quasi-systématiquement équipés de climatisation réversible chaud/froid de série.
  • La surface vitrée reste l’une des surfaces les plus importantes au niveau d’une automobile.
  • Le verre est conducteur, il laisse donc entrer les rayons du soleil qui vont mettre en mouvement les particules de matière et donc augmenter la chaleur dans l’habitacle.

Les films pour vitrages qui peuvent rejeter (filtrer) jusqu’à 61 % des apports thermiques contribuent à délester la climatisation, souvent très sollicitée durant les 20 premières minutes d’un voyage. Ils contribuent également au bien-être du conducteur et des passagers.

Une étude réalisée en 1995  (voir ci-dessous) met en avant un test réalisé en laboratoire, laboratoire équipé de lampes infrarouges pour restituer la différence entre un véhicule équipé (films pour vitrages) et un véhicule non équipé.

Courbe Schéma

Gains :

    • Kilowatts extérieurs par m2 : 0,93Kw/ m2
    • Derrière une vitre non équipée : 0,262 Kw/ m2
    • Derrière une vitre équipée d’un film solaire : 0,137 Kw/ m2

Nous estimons qu’à minima 1 % d’économie d’énergie (consommation) peut être réalisée grâce à l’utilisation de films pour vitrages.
Bien-être : la température enregistrée derrière un vitre équipée est inférieure de 9° C comparé à une vitre non équipée.

Enfin, l’ADEME reconnaît les propriétés isolantes du film pour vitrages au niveau des bâtiments, le produit est éligible à la TVA minorée 10 %.