40 millions d'automobilistes

L’association « 40 millions d’automobilistes » apporte son soutient officiel à l’ASFFV !

L’Association « 40 millions d’automobilistes » a apporté son soutien plein et entier à l’ASFFV dans son combat contre le décret limitant à 70 % la TLV sur les vitres avant des véhicules. Le Délégué Général de l’association, Pierre Chasseray, est venu en personne défendre les propositions de l’ASFFV lors de la Conférence de presse organisée le 10/11 par l’ASFFV. Pierre Chasseray a insisté sur le fait que son soutien se justifiait car l’ASFFV était porteuse de propositions raisonnables et de bon sens. Le Secrétaire Général de « 40 millions d’automobilistes » a ainsi défendu les propositions de l’ASFFV de réglementer à 35 % ou 50 % la TLV sur les vitres avant des véhicules, une proposition qui permet également de préserver des emplois et d’arrêter d’empiéter sur les libertés individuelles des automobilistes.

Pierre Chasseray a également insisté sur le fait que si l’ASFFV avait défendu les « vitres noires » (avec une TLV minimale), l’Association « 40 millions d’automobiliste » ne lui aurait jamais apporté son soutien.

Un grand merci à Pierre Chasseray et à l’Association « 40 millions d’automobilistes » pour leur implication et leur soutien !

Le site de l’Association : http://www.40millionsdautomobilistes.com/

Oui aux vitres teintées

Réunion des professionnels des Films pour Vitrage

Les professionnels des Films pour Vitrage se sont réunis ce jour, le lundi 9 novembre à Paris afin de se solidariser contre le projet de décret interdisant les vitres teintées à l’avant des véhicules.

Étaient présents, des représentants de l’ASFFV (Association Filtration et Sécurité des Films pour Vitrages) et de l’APFV (Association des Professionnels des Films pour Vitrages).
L’APFV qui soutient l’ASFFV, a également approuvé la stratégie de communication de crise prévue pour lutter contre ce projet de décret.

Oui aux vitres teintées

DIMANCHE 8 NOVEMBRE 2015 : LE DÉLÉGUÉ INTERMINISTÉRIEL À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, M. BARBE, ANNONCE L’INTERDICTION DES VITRES TEINTÉES À L’AVANT DES VÉHICULES

Interviewé dans le cadre de l’émission de télévision TURBO M6), le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière M. Emmanuel BARBE a annoncé la mise en place d’un décret limitant à 70% le niveau de TLV (transmission de lumière visible) sur les vitres avant des véhicules.

Une réglementation extrêmement restrictive qui équivaut de fait à une interdiction : les vitrages d’origine des véhicules bénéficiant d’une TLV de 70 %, la pose d’un film, si clair soit-il, ferait diminuer le niveau de TLV, et mettrait d’office l’automobiliste en infraction.

Cette nouvelle réglementation, qui devrait prendre effet en janvier 2016, laissera un délai de 6 mois aux automobilistes pour effectuer la dépose des films sur les vitrages avant de leur véhicule (à leur frais), et ainsi se mettre en conformité.

Face à cette annonce, les professionnels du secteur, qui travaillaient jusqu’à présent dans un esprit de concertation, se lancent dans une vaste offensive publique, médiatique et politique.

Un nouveau vice-Président pour l’ASFFV

Monsieur Stéphane BERNARD, Gérant de la société Confort Glass, a été nommé le 2 mai 2015 vice-Président de l’ASFFV (Association Sécurité et Filtration des Films pour Vitrage). Basée en région lyonnaise, la société Confort Glass est un acteur important de la pose de films sur vitrages.

Monsieur Stéphane Bernard travaillera en collaboration avec M. Nicolas Guiselin, Président de l’ASFFV afin de porter nos propositions pour une réglementation de bon sens, qui puisse satisfaire les institutions, les professionnels et le grand public.

La profession unie grâce au ralliement de l’APFV

Les propositions de l’ASFFV sont désormais ralliées par l’APFV (Association des Professionnels du Film pour Vitrage). Le Président de l’APFV, M. Christian GRAVOT nous apporte en effet le soutien de l’Association qu’il représente concernant les démarches et discussions passées, présentes et à venir avec les pouvoirs publics, mais aussi sur les propositions défendues par l’ASFFV. […]

Véhicules équipés de films pour vitrage = moins de CO2

La consommation automobile est un enjeu majeur au niveau de l’environnement
et de l’émission de CO2. Dès lors il est important de délester la consommation automobile.
Les films pour vitrages (technologie issue de la NASA) contribuent à la diminution des consommations.
En effet :

  • Les véhicules sont quasi-systématiquement équipés de climatisation réversible chaud/froid de série.
  • La surface vitrée reste l’une des surfaces les plus importantes au niveau d’une automobile.
  • Le verre est conducteur, il laisse donc entrer les rayons du soleil qui vont mettre en mouvement les particules de matière et donc augmenter la chaleur dans l’habitacle.

Les films pour vitrages qui peuvent rejeter (filtrer) jusqu’à 61 % des apports thermiques contribuent à délester la climatisation, souvent très sollicitée durant les 20 premières minutes d’un voyage. Ils contribuent également au bien-être du conducteur et des passagers.

Une étude réalisée en 1995  (voir ci-dessous) met en avant un test réalisé en laboratoire, laboratoire équipé de lampes infrarouges pour restituer la différence entre un véhicule équipé (films pour vitrages) et un véhicule non équipé.

Courbe Schéma

Gains :

    • Kilowatts extérieurs par m2 : 0,93Kw/ m2
    • Derrière une vitre non équipée : 0,262 Kw/ m2
    • Derrière une vitre équipée d’un film solaire : 0,137 Kw/ m2

Nous estimons qu’à minima 1 % d’économie d’énergie (consommation) peut être réalisée grâce à l’utilisation de films pour vitrages.
Bien-être : la température enregistrée derrière un vitre équipée est inférieure de 9° C comparé à une vitre non équipée.

Enfin, l’ADEME reconnaît les propriétés isolantes du film pour vitrages au niveau des bâtiments, le produit est éligible à la TVA minorée 10 %.

La profession s’est responsabilisée !

Avant même que soit abordée au CNSR d’Avril 2013 la question du surteintage des films posés sur les vitres avant de véhicule, les professionnels avaient déjà pris la mesure de ce qui pouvait être tolérable en termes de TLV (Transmission de lumière visible).
On constate en effet que les professionnels ont mis en avant auprès de leur clientèle des films clairs sur les vitres avant.
Attention, les chiffres 2014 ne concernent que 9 mois de l’année (janvier à septembre 2014) :

ASFFV volume vitres teintees

ASFFV volume vitres teintées

Communiqué de presse Janvier 2015

Annonces de la sécurité routière : l’ASFFV se félicite d’une modification progressive de la règlementations liée aux vitres teintées.

L’ASFFV (Association Sécurité Routière et Filtration des Films pour Vitrage) se félicite que le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve prenne en considération les recommandations du CNSR (Consei National de la Sécurité Routière) et envisage une modification progressive de la règlementation liée aux vitres teintées des véhicules. En effet, cette modification va dans le sens du travail initié depuis 2013 par l’ASFFV pour garantir non seulement la sécurité des automobilistes comme faciliter le travail des forces de l’ordre, mais également garantir les 1500 emplois directs que représente la filière en France.

Lire le communiqué dans son intégralité

FLASH INFO : L’ASFFV MAINTIENT SON IMPLICATION… ET SON POSITIONNEMENT !

Le Ministre de l’intérieur Monsieur Bernard Cazeneuve relance le sujet des vitres teintées dans le cadre des 26 mesures pour lutter contre la hausse de la mortalité au volant (chiffres 2014). La mesure n°23 demande en effet de « Préciser la réglementation du surteintage des vitres à l’avant des véhicules pour garantir le bon contrôle de certains comportements dangereux (utilisation du téléphone au volant, non port de la ceinture de sécurité…). ».

Depuis 2 ans, l’ASFFV maintient sa vigilance et son implication pour parvenir à une réglementation qui puisse satisfaire toutes les parties (forces de l’ordre, membres du CNSR, usagers de la route et professionnels du secteur), et rappelle son positionnement :

  • Pose de films pour vitrage avant dont la Transmission de Lumière Visible (TLV) serait supérieure ou égale à 35%, pour un maintien de la transparence.
  • Homologation des films pour vitrages
  • Réglementation de la profession afin de mieux l’encadrer.

Aujourd’hui, l’ASFFV souhaite parvenir rapidement à un accord et une réglementation afin de ne pas léser un secteur d’activité qui subit depuis deux ans les contre-coups de ces annonces.

La prochaine Commission du CNSR se tiendra courant novembre 2013

La prochaine Commission du CNSR se tiendra courant novembre 2013.