Cher confrère,

Depuis dimanche 8/11/15 l’avenir des professionnels du film pour vitrages automobile pourrait bien changer !

En effet, M. Emmanuel BARBE Délégué Interministériel à la Sécurité Routière a annoncé sur la chaîne M6 (Turbo) la mise en place dès janvier 2016 d’un décret définissant une TLV (Transmission de Lumière Visible) minimum de 70% sur les vitres avant correspondant à une interdiction de fait de poser du film sur les vitres avant.

Merci de remplir le formulaire d’adhésion :

Par Paypal (compte Paypal ou carte bleue)

Pour les professionnels que nous sommes, les conséquences risquent d’être bien plus lourdes, perte d’un chiffre d’affaires estimé à 53%, perte des commandes des concessionnaires et autres prescripteurs, licenciements, jusqu’au dépôt de bilan.

Depuis ce dimanche 8/11/15 l’avenir des professionnels du film pour vitrages automobile pourrait bien changer !

En effet, M. Emmanuel BARBE Délégué Interministériel à la Sécurité Routière a annoncé sur la chaîne M6 émission Turbo la mise en place dès janvier 2016 d’un décret définissant une TLV (Transmission de Lumière Visible) minimum de 70% sur les vitres avant.

Pour les professionnels que nous sommes, les conséquences risquent d’être bien plus lourdes, perte d’un chiffre d’affaires estimé à 53%, perte des commandes des concessionnaires et autres prescripteurs, licenciements, jusqu’au dépôt de bilan.

Cette mesure aura pour effet au niveau des consommateurs de faire déposer les films pour vitrages sous 6 mois, une fois le décret promulgué.

Si les utilisateurs ne mettent pas les vitres avant de leur véhicule en conformité, ils seront passibles de 135 € d’amende et du retrait de 3 points sur leur permis de conduire.

Depuis avril 2013, l’ASFFV (Association Sécurité et Filtration du Film pour Vitrage – 81 adhérents) mène un combat qui a permis de retarder une réglementation.

L’ASFFV a été rejointe par l’APFV (Association des Professionnels du Film pour Vitrage – 30 adhérents). Depuis le début de la semaine, nous multiplions les actions, presse, politique, autres… afin de faire valoir nos propositions.

« Nous sommes favorables à la mise en place d’une réglementation concertée avec les professionnels, et qui tiendra compte des attentes de la Sécurité Routière / des Forces de l’ordre, des consommateurs et des professionnels ».

Nous avons engagé un bras de fer sur le sujet avec les services de la Sécurité Routière, et nous pensons que nous pouvons encore infléchir cette décision en menant de nombreuses actions terrains pour lesquelles nous serons amenés à vous solliciter.

Il faut également comprendre, que pour avoir une chance d’éviter l’interdiction, la TLV que nous proposons est comprise entre 35 et 50%.

Depuis l’annonce du décret, l’ASFFV, accompagnée par l’APFV se mobilise à travers la mise en place de nombreuses actions :

– Création d’un site Internet oui-aux-vitres-teintees.fr : plus de 23 000 pétitions signées en moins de 5 jours
– Commande d’un sondage à l’Institut HARRIS Interactive
– Envoi automatique d’emails aux parlementaires à chaque signature de pétition : près de 200 000 mails déjà envoyés
– Campagne de communication emailing, réseaux sociaux…
– Mise en place d’outils de communication pour les actions locales…

Nous envisageons également un rassemblement national, en fonction du nombre de signatures de la pétition, sur plusieurs villes de France, afin d’agir de façon concertée et d’éviter toute forme de débordement.

La date sera définie en milieu de semaine prochaine selon les avancées de nos négociations avec les pouvoirs publics.
– Mise en oeuvre d’une stratégie de crise avec des conseils spécialisés
– Conférence de Presse le 10/11/15 : plus de 120 articles sur le sujet

Nous pensons sincèrement qu’au travers de la mobilisation des professionnels, des politiques et du Grand Public nous pouvons faire entendre nos voix, et tant que le décret n’est pas signé par le Ministre de l’Intérieur, trouver une issue qui ne nous soit pas totalement défavorable.

Je vous propose d’adhérer à l’ASFFV afin de soutenir et participer activement à ce combat pour préserver nos entreprises, nos emplois.

Sachez qu’en adhérant à l’ASFFV, vous adhérez automatiquement à l’APFV.

Votre soutien devra être terrain, mais également financier afin de permettre à notre association de payer les services de professionnels sur la communication de crise, et de financer les nombreuses actions en cours.

Cette contribution (250 € TTC) est exceptionnelle et importante, et sachez que les grands fabricants du secteur, ainsi que les distributeurs participent, avec un effort tout particulier.

Par votre adhésion, vous contribuez également à la survie de votre métier et de votre entreprise pour les années qui viennent et acceptez de soutenir la profession et les actions en cours. (Votre cotisation fera l’objet d’une facture et à ce titre représente une charge déductible de votre résultat)

Rejoignez-nous, votre contribution est primordiale.

Très cordialement,

Nicolas GUISELIN
Président ASFFV

Stéphane BERNARD
Vice-Président ASFFV

Christian GRAVOT
Président APFV

asffv

asffv

logo-APFV-300x135

Le dossier du candidat sera examiné par le bureau de l’Association constitué à cet effet dès réception du paiement de la cotisation annuelle.

L’adhésion ne devient définitive qu’après accord du bureau ratifié par l’Assemblée Générale de l’Association.

Les données nominatives collectées par le présent bulletin d’adhésion, sont destinées exclusivement à l’Association et pour la réalisation de son objet social. Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant. Vous pouvez exercer ces droits auprès de l’Association en adressant une demande écrite au siège social de l’Association.